Les brumes de l'oubli

  Etcetera, etcetera, etcetera.. | Page d'accueil | Des rompus.. 

: Ajouté le 27/10/2009 à 16:18

brumes

Les brumes de l’oubli

 

Viens que je t’embrasse ma douce brume éternelle

Enveloppée de tes habits de vent, tu restes toute belle

Je n’oublie pas le tissu de ta fine toile qui nous voile

Quand nous volions comme des oiseaux dans les étoiles

 

Les brumes de l’oubli me font encore sourire

Lorsque le verbe m’inonde et me fait tout redire

Je n’oublierai jamais ce temps joyeux qui passe

Qui, en en nous, laisse toujours de belles traces

 

Où as-tu passé les vacances d’été cette année ?

Te souviens-tu de notre chanson d’amour préférée ?

Ou les brumes de l’oubli te l’ont déjà fait dissoudre ?

Je sais, les souvenirs sont souvent comme de la poudre

 

Repasse encore le film de notre ballade dans ce bois

Lorsque soudain, nous nous regardions dans les yeux

Comme si nous ne l’avions jamais fait autrefois

Oui, tu m’as dit doucement, « je sais ce que tu veux ! »

 

Et comme d’habitude, nous nous sommes remis à rire

Et la nature, à son tour s’est mise à nous applaudir

Mais, les brumes sont passées sur nos deux chemins

Alors chacun a pris l’étroit d’un autre lendemain

 

Les souvenirs abandonnés ont pourvu notre espoir

Tout ce long temps parti l’un de l’autre sans au revoir

Quand le train de la mémoire nous rapproche du rêve

De nous revoir un jour, pour une seconde, fut-elle, si brève.

 

Plaine N.

 

 

 

 

 

  Etcetera, etcetera, etcetera.. | Page d'accueil | Des rompus.. 



» Catégorie reserved to connected users
Poster un commentaire
| Contact author |