L’abime des désirs

  Un ange qui passe….. | Page d'accueil | Etcetera, etcetera, etcetera.. 

: Ajouté le 26/10/2009 à 02:10

L’abime des désirs

 

creux

 

Dans l’abime des désirs, un petit sanglot s’élève

De ses tendres et grands yeux coulent une sève

Elle a pleuré toute la nuit, prisonnière d’un amour

Qu’elle ne cerne plus depuis quelques jours

 

Ses mains tendues implorent un retour impossible

D’une belle saison d’hier rendue soudain pénible

Par les aubades trompeuses d’une méchante sirène

Moments difficiles qui donnent autant de peines

 

Ses appels ne trouvent plus leur sain écho d’antan

Sa voix pure et éthérée n’a pas changé pour autant

Mais sa flamme intérieure brûle les crépuscules

Vers une autre vie vidée de tous tentacules

 

Au fonds, le ciel n’a pas changé ses belles couleurs

Ses grosses larmes ont emporté avec elles ses désirs

Elle en a déjà entendu ces belles histoires de soupirs

Pas la seule, encore moins la dernière, de ce malheur

 

Il est venu le temps de jaillir

Sortir de l’abime des désirs

Pour d’autres aventures

Plus bénies par la nature

 

Plaine N.

 

  Un ange qui passe….. | Page d'accueil | Etcetera, etcetera, etcetera.. 



» Catégorie reserved to connected users
Poster un commentaire

3/11/2009 - j'aime abime des desirs

Posté par lala du cdc

Poutant, lasse de poursuivre un but

Par sa force qu'elle en fut depourvu

La petite Sirene dans ses eaux

Ne se nourrit plus d'espoirs faux...

 

Elle le sait, que d'inepuisables batailles

Elle en a encore sur la paille

Ce ne fut qu'un tournent de sa vie

Ou cet amour ne l'a epuise qu'a demi

 

Elle en aura encore certes des aventures

Larmes couleront sur des passades

Mais un jour de fortune et d'embrassade

La chance d'un amour epongera les blessures....

 

Lala du cdc

Lien Permanent

27/10/2009 - espoir

Posté par dolores ce poeme m'ispire, de donne envie de continue dans cette quette d'amour!!! merci Lien Permanent

26/10/2009 - comments

Posté par olivier coulibaly en tout cas tu as la plume pour dire ce que l'ame ressent.ton premier poeme me console et m'enseigne.je me sens en securité lorsque  la poésie sors  d'un coeur  affranchi. Lien Permanent
| Contact author |